Quels professionnels choisir pour son chauffage au bois ou granulé ou gaz ?


Ambiance chauffage vous propose de répondre à cette question

 

Avant même de choisir un appareil, posez-vous la question du mode de chauffage dont vous avez besoin. Souhaitez-vous que votre appareil de chauffage au bois chauffe l’ensemble de votre maison et constitue votre source principale de chauffage ? Avez-vous plutôt un besoin plus ponctuel de chauffage et, dans ce cas, utiliserez-vous votre poêle ou votre cheminée comme chauffage d’appoint ?

En saisons intermédiaires, alors que les soirées se font plus fraîches en fin d’automne ou que les températures se radoucissent en début de printemps, vous pouvez éteindre ou ne pas allumer votre chauffage central tout en gagnant quelques degrés grâce à ce type d’appareil. Maîtrise des coûts d’énergie et diminution de vos factures de chauffage en résultent.

Bien évidemment on parle ici de chauffer un nombre limité de pièces : la pièce de vie, le salon, la cuisine ou la salle à manger dans laquelle est installé le poêle ou le foyer. Le choix de son emplacement sera stratégique s’il s’agit également de chauffer, grâce au rayonnement, d’éventuelles pièces attenantes comme les chambres du rez-de-chaussée, un bureau, une cuisine ou des pièces dans lesquelles vous passez le plus de temps en journée ou en soirée.

Faites confiance aux conseils de votre EXPERT PROFESSIONNEL Ambiance Chauffage qui écoutera vos besoins, considérera l’existant et les contraintes qui y sont liées afin d’orienter votre décision.

Le chauffage au bois domestique est la 1ère source d’énergie renouvelable de France. A l’horizon 2020, 9 millions de ménages devront être équipés d’un appareil de chauffage au bois dans leurs maisons individuelles. A l’heure actuelle, 8 millions de ménages ont choisis cette énergie durable, locale, économique et écologique.

Deux types de consommateurs ont opté pour le bois, mais pour des raisons différentes. Le premier est constitué «des catégories socioprofessionnelles aisées, âgées de 50 ans et plus, habitant en zone rurale ou périurbaine, propriétaires de leur logement à 78 %. Le bois est une source d’énergie d’appoint». Le second regroupe «des jeunes aux revenus modestes, plutôt ruraux. Ils se chauffent uniquement au bois. Quel que soit le public, le bois est perçu comme une source d’énergie confortable, compétitive au plan économique, et écologique; les personnes à revenus modestes peuvent naturellement être particulièrement sensibles au prix».

Il existe de nombreuses aides financières pour réduire sa facture d’installation de poêle à bois ou d’insert.

Consultez les critères qui vous permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt, du taux de TVA réduit à 5,5% ou d’autres aides publiques, qu’elles soient de l’Etat ou régionales. Elles vous permettent d’alléger le coût de votre projet et d’amortir plus rapidement le coût de l’installation de votre poêle ou votre cheminée.

Contrairement  à l’électricité ou au fioul, le bois est accessible à tous. Inutile d’être raccordé à un réseau, il suffit de s’organiser pour s’approvisionner en bûches ou en granulés.

En milieu rural, alors que des zones ne sont pas desservies par le gaz, se chauffer au bois reste une solution pratique. Aucun frais lié à un abonnement non plus, contrairement aux autres sources d’énergie comme le gaz ou l’électricité, aucune taxe supplémentaire comme sur le fioul.